COMMENT LE MAGNÉSIUM VALORISE L’APPORT D’AZOTE ?

LE MAGNÉSIUM EST UN NUTRIMENT FONDAMENTALE
20-50 kg MgO/ha utilisé en moyenne par les plantes

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’entrée des nitrates (NO3-) est équilibrée entre autres par les cations Mg2+. Ceux-ci sont également des co-facteurs des « Pompes Azote » des racines (Peng 2020).

L’azote et le magnésium coopèrent tout au long du cycle de vie de la plante. De l’initiation de la photosynthèse, où ces nutriments structurent le cœur de la molécule de chlorophylle, jusqu’à la récolte où le transport des sucres et des acides aminés (composé azoté) est soutenu par le magnésium.

La disponibilité en magnésium est donc stratégique pour assurer un développement optimal de la biomasse selon l’objectif de rendement visé avec l’apport azoté.

MAGNÉSIUM

Favorise l’absorption d’azote

L’entrée des nitrates (NO3-) est équilibrée entre autres par les cations Mg2+. Ceux-ci sont également des co-facteurs des « Pompes Azote » des racines (Peng 2020).

Soutient la synthèse protéique

La carence en magnésium mène à une activité réduite des enzymes impliquées dans l’assimilation de l’azote (Ding, 2006). Le fonctionnement optimal de ce processus d’incorporation de l’azote, est un élément clé de la productivité car il permet la fabrication d’acides aminés, constitutifs des protéines de la plante.

Participe au transport des sucres et acides aminés

Le Magnésium est essentiel au transport des sucres et acides aminés (Ruan, 2012). Il permet leur circulation à travers la plante, notamment des feuilles vers les organes de stockage ou les racines.

Notre gamme nutrition végétale

OXYDE
DE MAGNÉSIUM

NITRATE
DE MAGNÉSIUM

CARBONATE
DE MAGNÉSIUM

SULFATE DE MAGNÉSIUM
foliaire

SULFATE DE MAGNÉSIUM
granulé

HYDROXYDE
DE MAGNÉSIUM